En 2013, NAVALU a sorti de son chantier un bateau pour la maintenance de l’éolien mer, le premier en France.

Catamaran NxS24 Seafox NAVALU

Confronté à la crise de l’ostréiculture en 2009, le directeur de NAVALU, Bernard Minguet, prend la direction d’un nouveau marché : l’éolien en mer. Il se tourne vers les Pays Bas et l’Angleterre qui possèdent de nombreux parcs éoliens en mer et décroche un premier contrat en 2011 pour la construction d’un catamaran de 24m de long, le « Sea Fox » qui servira au transfert de personnel sur les éoliennes. 

Le « Sea Lynx », son jumeau, sera commandé dans la foulée et permettra a NAVALU d’investir dans un deuxième atelier qui lui permettra de construire des bateaux plus grands.

Avec trois bateaux sur-mesure construits par mois, la construction de bateaux ostréicoles ou de travaux portuaires reste l’activité principale de NAVALU.